Pierre-Olivier Arnaud, Strange Days, Le Plateau/ FRAC Île-de-France 19 Jan – 16 Avr. 2017

L’œuvre de Pierre-Olivier Arnaud sera exposée dans le cadre de l’exposition collective Strange Days au Plateau/FRAC Île-de-France (19.01 – 16.04.17).

Il est des œuvres qui semblent nous dire beaucoup sur le monde dans lequel nous vivons, sur l’époque qui est la nôtre, sans pour autant désigner expressément certains évènements auxquels nous pourrions nous rattacher de façon sûre et certaine.

Disséminées dans les espaces du Plateau, les oeuvres se distinguent par un ensemble de caractéristiques – tension, incertitude, absence, désagrégation, violence… – qui résonnent en nous de façon étrange au regard de nos connaissances – qu’il s’agisse de (géo)politique, d’économie, d’écologie, etc – du monde actuel.
La perception de chacune de ces œuvres ne saurait cependant se limiter à ce seul point de vue. Celles-ci sont loin de pointer de façon directe tel ou tel phénomène d’actualité – ou si elles le font, ce n’est pas dans la perspective d’un art dit « engagé » –, et elles s’inscrivent dans des démarches aux enjeux divers excédant largement ce seul propos.

Réunies au sein de l’exposition selon une présentation aux partis pris affirmés – obscurité, dispersion, avec un éclairage ne provenant que des pièces elles-mêmes – et privilégiant avant tout un langage formel, elles dessinent un paysage particulièrement emblématique du monde tel qu’il va, de ce monde qui ne cesse de nous annoncer d’étranges, d’inquiétants lendemains.

Source : FRAC Île-de-France