Biographie

Née en 1991 à Damas, Syrie, Miryam Haddad vit et travaille à Paris depuis 2012.

La peinture de Miryam Haddad témoigne, pour qui veut bien la regarder avec attention, d’une aventure passionnante : celle d’une toute jeune artiste qui porte en elle, à égalité d’intensité, deux mondes : celui, abstrait, de l’écriture qui transmet un message et celui, incarné, de la peinture qui invite au partage d’une émotion sans le secours du verbe. Ses oeuvres sont comme les aurores boréales issues de la collision des particules solaires venues de l’Orient natal de l’artiste avec l’atmosphère terrestre et les champs magnétiques de la peinture que l’on pratique en Europe et aux États-Unis, et leur éclat ne doit rien au hasard.*

En 2021 son exposition personnelle au Frac Auvergne, Clermont Ferrand/FR a donné lieu à l’édition de sa première monographie. **
En 2019 l’artiste a remporté le prix Jean François Prat. Parallèlement une exposition personnelle lui a été consacrée à la Collection Lambert en Avignon. Cette même année Miryam a été sélectionnée pour créer l’affiche officielle du 73ème Festival d’Avignon. Son travail a fait parti de plusieurs expositions de groupe telles que : Entre tes yeux et les images que j’y vois, Fondation Pernod Ricard, Paris/FR (2021), Le Printemps de septembre, Toulouse/FR (curator Christian Bernard) (2021); J’aime, Je n’aime pas, Eigen + Art, Leipzig/DE (2020); Tomio Koyama gallery, Tokyo/JP (2020); Prix Jean-François Prat, Fondation Bredin Prat, Paris/FR (2019); Globe as a Palette, Hokkaido Obihiro Museum of Art/JP (touring Kushiro Art Museum, Hokkaido, Hakodate Museum of Art, Sapporo Art Museum, Hokkaido) (2019); Jeunes artistes en Europe – Les métamorphoses, Fondation Cartier, Paris/FR (2019).

* Extrait du texte de Didier Semin «Têmpete Solide» dans :
** Miryam Haddad, Textes de Didier Semin et Jean-Charles Vergne, éditions FRAC Auvergne

At the gallery

Downloads