Philippe Perrot

philippe-perrot-sans-titre-aquarelle
Sans titre, 2011-2012, crayon aquarelle sur papier, 30 x 42 cm
philippe-perrot-les-petits-pois
Les petits pois, 1994, huile sur toile, 50,5 x 73 cm
philippe-perrot-art-concept-tableau-pp174
Une mort de P. P. P., 1993 huile sur toile, oil on canvas, 65 x 54 cm (25 5/8 x 21 1/4 in.)
philippe-perrot-art-concept-tableau-pp180
Sans titre, 2007 aquarelle et crayon sur papier/ watercolors and pencil on paper
philippe-perrot-art-concept-tableau-pp107
Migraine, 2004 peinture à l'huile et antiseptique (éosine, bétadine et bleu de Milian) sur toile, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas 97 x 197 cm (38 1/4 x 77 1/2 in.) /
Exhibition view, La force de l'art 2, Grand Palais, Paris, 2009
Exhibition view, La force de l'art 2, Grand Palais, Paris, 2009
Exhibition view, La force de l'art 2, Grand Palais, Paris, 2009
Exhibition view, La force de l'art 2, Grand Palais, Paris, 2009
Baignade la nuit par crainte du jour, 2008, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas, 97 x 195 cm, 38 1/4 x 76 3/4 in
Baignade la nuit par crainte du jour, 2008, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas, 97 x 195 cm, 38 1/4 x 76 3/4 in
L'homme invisible, 2007, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas, 80 x 100 cm, 31 1/2 x 39 3/8 in
L'homme invisible, 2007, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas, 80 x 100 cm, 31 1/2 x 39 3/8 in
La sœur inversée, 2007, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas, 80 x 100 cm, 31 1/2 x 39 3/8 in
La sœur inversée, 2007, oil and antiseptic (eosin, betadine and bleu de Milian) on canvas, 80 x 100 cm, 31 1/2 x 39 3/8 in

Biographie :
Le travail de Philippe Perrot (Paris, 1967 – Paris, 2015) est présent dans les collections suivantes : MOCA, Los Angeles; Frissimas Museum, Athènes; FRAC Ile de France; FMAC Ivry syr Seine; CCCG Gennevilliers. Expositions : Art:Concept, Paris (2004); Le monde vous appartient, Palazzo Grassi, Venise (2011); Rosa et Carlos de la Cruz, Miami (2007).

Philippe Perrot peint des « histoires de famille ». A son habitude, il ne cesse de briser la fonction narrative de l’image et représente sur la même toile de multiples saynètes sans rien dévoiler cependant ds secrets de famille – tout en suggérant néanmoins par sa manière singulière de peindre les signes et les images quelque chose de leur poids et de leur influence sur l’organisation de l’espace pictural. Les formes d’échelles différentes contribuent à altérer l’homogénéité de ce dernier. Il s’agit de décentrer le regard pour l’obliger à chercher de nouveaux repères et d’inviter le spectateur à inventer des cheminements de pensée aléatoire. C’est en entretenant une dissemblance permanente entre le visible et sa signification et en suscitant une disjonction entre l’image et son référent que le défi lancé au spectateur prend tout son sens. (Evence Verdier)

Richard Leydier, Philippe Perrot – Ramasser les morceaux

Catalogue d’exposition, Philippe Perrot, Ramasser les morceaux, Galerie Édouard Manet, Gennevilliers, 2003, 28 pages

Third Peak

Art : Concept présente Third Peak, une exposition collective de Whitney Bedford, Stef Driesen, Rosson Crow, Philippe Perrot, Dirk Bell, Anne-Laure Sacriste and Andrew Guenther.

Photo : D. L’Honorey

[+]